NOUS CONTACTER

L'équipe de Bécarré est à votre disposition

Bécarré HAUSMANN
notre filiale spécialiste du démembrement de propriété

Une offre innovante pour les maitres d’ouvrage

Bécarré Haussmann est la filiale de BECARRE spécialiste du démembrement de propriété, créée en 2016. Cette création a suivi une certaine logique puisque le groupe BECARRE e st à l’origine de la première opération en Usufruit Locatif Social, au début des années 2000, dans le 19ème arrondissement.


BECARRE Haussmann propose une offre innovante et diversifiée aux maîtres d’ouvrage :

accompagnement

sur le montage d’opérations en démembrement de
(en Usufruit Locatif Social)

commercialisation

de la nue-propriété

Logo Caerus

investissement

en marchand de biens

Nous intervenons à la fois sur des immeubles neufs (en VEFA) ou existants (occupés ou libres) sur la totalité du territoire national. BECARRE Haussmann commercialise ses programmes grâce à un réseau de partenaires prescripteurs, conseillers en gestion de patrimoine et son réseau de partenaires banques et assurances. Ces partenaires sont animés sur la plateforme spécialisée CAERUS Immobilier.
Aussi, BECARRE Haussmann a élargi son savoir-faire commercial à d’autres produits d’investissements que la nue-propriété. Nous proposons à nos partenaires de participer à la commercialisation de certains de nos programmes en résidence principale ou en PINEL / PINEL DOM, voire sur d’autres produits d’investissement (LMP / LMNP par exemple).
EN SAVOIR PLUS SUR logo Caerus IMMOBILIER

Pour devenir partenaire de BECARRE Haussmann et participer à nos commercialisations, contacter nous au plus vite.

Nos principales références en Usufruit Locatif Social

EN COURS
SO GREEN
GARCHES / 92
69 logements
21 en Usufruit Locatif Social
11 lots vendus en nue-propriété sur 17 ans
Promoteur : Bricqueville
Bailleur Social : VILOGIA
COMMERCIALISé
JARDIN SECRET
Sèvres / 92
61 logements
25 en Usufruit Locatif Social
25 lots vendus en nue-propriété sur 20 ans
Promoteur : PIERRE ETOILE
Bailleur Social : VILOGIA
COMMERCIALISé
RIV'ELEGANCE
Boulogne-Billancourt / 92
164 logements
20 en Usufruit Locatif Social
6 lots vendus en nue-propriété sur 17 ans
Promoteur : Nacarat/ Crédit Agricole Immobilier
Bailleur Social : VILOGIA
COMMERCIALISé
JARDIN DE CESAREE
ECULLY / 69
51 logements
15 en Usufruit Locatif Social
15 lots vendus en nue-propriété sur 17 ans
Promoteur : NACARAT
Bailleur Social : GRAND LYON HABITAT
COMMERCIALISé
JARDIN DES ARENES
BAYONNE / 64
33 logements
10 en Usufruit Locatif Social
10 lots vendus en nue-propriété sur 16 ans
Promoteur : AEDIFIM
Bailleur Social : HABITELEM
COMMERCIALISé
LE Carré ossart
RUEIL MALMAISON / 92
49 logements
14 en Usufruit Locatif Social
14 lots vendus en nue-propriété sur 17 ans
Promoteur : Bécarré
Bailleur Social : HAUTS-de-seine habitat
Contactez-nous pour faire appel à nos services

Il était une fois… la première opération en Usufruit Locatif Social

Christian BERTETTO, président de groupe BECARRE, a contribué à la première opération en Usufruit Locatif Social. Nous revenons avec lui sur cette aventure, sur l’accueil de ce montage à l’époque, et aussi sur son regard sur le développement du marché du démembrement de propriété.

Programme VILLA TOCCATTA – Paris 19 - Livré en 2001

Replaçons-nous au début des années 2000. Pouvez-vous nous expliquer quel était le contexte du montage de cette opération ?

En 1999, je suis sollicité par un partenaire indépendant, Alain Laurier, bénéficiaire d’une promesse de vente sur un terrain dans le Parc des Musiciens dans le 19ème arrondissement de Paris (en face de la cité de la musique, et de la halle de la Villette). Il avait un Permis de Construire définitif pour la réalisation de 70 logements, qui arrivait à échéance, et il cherchait un investisseur/promoteur pour l’accompagner sur ce projet. Nous étions à la toute fin des années 90, à une période de redémarrage de l’immobilier résidentiel après la plus forte crise de l’immobilier que nous ayons connu. Il avait donc pris le parti de vendre l’immeuble en bloc à des investisseurs, plutôt qu’une vente au détail à des particuliers. Alain Laurier, avait imaginé un montage alternatif, via le démembrement de propriété de l’immeuble. Ainsi, il avait pu obtenir un accord d’un bailleur social pour l’usufruit (LOGIREP, groupe POLYLOGIS)… mais il n’a jamais pu trouver d’acquéreur pour la nue-propriété de la totalité de l’immeuble (70 logements, soit une acquisition de plus de 3M€). C’est ainsi qu’il est alors venu me trouver pour reprendre avec lui ce dossier.

Comment avez-vous procédé alors pour aboutir à la création de ce nouveau montage en Usufruit Locatif Social ?

J’ai proposé à mon partenaire de contourner le problème : si nous ne trouvions pas un acquéreur en bloc sur la nue-propriété, nous pouvions nous mettre à la recherche de 70 investisseurs ! C’est ainsi que nous avons imaginé de faire une copropriété de nus-propriétaires, pour ensuite vendre au détail la nue-propriété logement par logement !

Ce montage était clairement innovant, avec de nombreuses inconnues sur les plans administratif, fiscal et commercial puisque nous devions créer ce nouveau marché d’investissement !

Nous avons bâti avec eux le plan de commercialisation, avec une vente des lots en nue-propriété sur une durée de 20 ans, avec une décote de 50% sur le prix de pleine-propriété.

Comment avez-vous lancé la commercialisation de la nue-propriété ?

Notre première étape a été de le faire valider auprès d’un notaire (le cabinet Thibierge), qui nous a aidés à monter cette copropriété pour les nus-propriétaires uniquement, et à rédiger une convention entre l’usufruitier et ces nus-propriétaires. Puis, du fait des inconnues fiscales et réglementaires, nous avons eu des difficultés à trouver des partenaires commerciaux intéressés par distribuer le produit. Nous avons eu la chance de trouver un accord avec la société INFI, plateforme spécialisée surtout à l’époque dans les produits d’investissement Outre-Mer (loi Pons, puis Girardin) qui a cru dans ce produit d’investissement.

Comment le montage a été perçu par les investisseurs ?

L’opération a connu très rapidement un très grand succès. En trois mois, la totalité des 70 logements en nue-propriété a été vendue, par le réseau de conseillers en gestion du patrimoine d’INFI.

Nous avons profité du contexte de sortie de crise (les prix avaient perdu 40 à 50% entre 90 et 97) et les investisseurs considéraient qu’un investissement dans Paris à ce prix-là était une opportunité. Ils achetaient donc à des prix bas (le marché était à l’époque autour de 3 500€/m² sur ce site), et à 50% de la valeur du bien : le succès a donc été assez fulgurant.

Même si la fiscalité n’était pas acquise à 100%, la rentabilité semblait clairement intéressante. Et le futur a donné raison aux nus-propriétaires, puisque le marché a plus que doublé depuis le début des années 2000. Les investisseurs devraient donc pouvoir quadrupler leur mise à la revente.

Contactez-nous pour faire appel à nos services